apostolique

apostolique [ apɔstɔlik ] adj.
XIIIe; lat. chrét. apostolicus, gr. apostolikos
1Qui vient des apôtres. Doctrine, tradition apostolique. L'Église catholique, apostolique et romaine.
2Qui appartient aux apôtres, ou qui est conforme à leur mission, à leur exemple. Mission apostolique : celle des apôtres, et par ext. celle du prédicateur de la foi. « la fermeté d'une vertu vraiment apostolique » (Balzac).
3Qui émane ou dépend du Saint-Siège. Bref, lettre apostolique. Nonce apostolique. Notaire apostolique, qui, dans chaque diocèse, était autorisé à rédiger les actes en matière ecclésiastique.

apostolique adjectif (latin ecclésiastique apostolicus, du grec apostolikos, de apostolos, envoyé de Dieu) Qui vient, qui procède directement des apôtres. Qui concerne la propagation de la foi chrétienne. Qui concerne le Saint-Siège, qui en émane. ● apostolique (expressions) adjectif (latin ecclésiastique apostolicus, du grec apostolikos, de apostolos, envoyé de Dieu) Bénédiction apostolique, bénédiction donnée par le pape. Chambre apostolique, un des six offices de la curie romaine, chargée d'administrer les biens du Saint-Siège. Constitutions apostoliques, ancien recueil touchant la discipline et les cérémonies de l'Église. (Elles donnent d'importants renseignements sur la discipline et la liturgie de la fin du IVe s.) Délégué apostolique, représentant du Saint-Siège, sans caractère diplomatique. Lettres apostoliques, documents émanés de l'autorité des papes. (On distingue les bulles, les brefs, les motu proprio et les signatures de la Cour de Rome.)

apostolique
adj.
d1./d Qui vient des apôtres. La Sainte église catholique, apostolique et romaine.
d2./d Propre à l'apostolat. Zèle apostolique.
d3./d Qui émane du Saint-Siège, relève de lui. Lettres apostoliques. Nonce apostolique.

⇒APOSTOLIQUE, adj.
I.— HIST. ECCL. et DR. CANON
A.— 1. Qui est propre aux apôtres :
1. La hiérarchie commence : Lin succède à Pierre, Clément à Lin, et cette belle chaîne de pontifes, héritiers de l'autorité apostolique, ne s'interrompt plus pendant dix-huit siècles, et nous unit à Jésus-Christ.
CHATEAUBRIAND, Génie du Christianisme, t. 2, 1803, p. 363.
Conciles apostoliques. Nom donné aux quatre réunions générales que, d'après les Actes, tinrent les apôtres.
2. P. ext.
a) Siècle, temps apostolique. Le Ier siècle de l'Église, temps où vivaient les apôtres et leurs successeurs immédiats :
2. Le clergé ne vit pas maintenant comme autrefois, mais il fait paraître en tout une régularité digne des temps apostoliques.
COURIER, Pamphlets pol., Pétition pour villageois, 1822, p. 144.
Pères apostoliques. Premiers écrivains chrétiens immédiatement postérieurs aux apôtres et précédant les Pères Apologistes du IIe siècle.
Canons apostoliques. Recueils renfermant les règles de discipline adoptées dans l'Église primitive :
3. Seulement, à ce qu'il paraît, l'intègre et consciencieux Grégoire, l'homme de la justice et de la loi, fit, mais inutilement, des efforts pour engager ses collègues à s'en tenir au code ordinaire, et à décliner l'autorité des prétendus canons apostoliques.
THIERRY, Récits des temps mérovingiens, t. 2, 1840, p. 163.
b) Qui remonte en succession ininterrompue au temps des apôtres :
4. C'était comme souverain temporel que le Pape avait traité à Tolentino avec la République; mais comme chef de la religion catholique, apostolique et romaine, il la reconnut et traita avec elle par le Concordat signé à Paris le 18 avril 1802.
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 2, 1823, p. 60.
c) Destiné à la propagation de la foi. Mission apostolique. Mission des apôtres, et p. ext., mission de tous les propagateurs de la foi, de la religion chrétienne.
B.— En partic. Qui est relatif au pape en tant que successeur de saint Pierre, prince des Apôtres :
5. Qu'un établissement, religieux ou autre, ne puisse avoir d'existence civile, s'il n'est connu de l'autorité civile, c'est là une chose trop claire, pour que personne l'ignore ou le conteste. Mais la puissance apostolique est totalement indépendante de ces formalités civiles, et aucune autre puissance ne sauroit, dans les principes catholiques, annuler les actes émanés d'elles, puisque Dieu ne l'a soumise à aucune autre puissance.
LAMENNAIS, De la Religion, 2e part., 1826, p. 25.
Constitutions apostoliques. Recueil touchant la discipline et les cérémonies de l'Église, promulgué par le pape en vertu de son autorité suprême :
6. Or, ce droit d'exemption a été déterminé par le Concile œcuménique de Trente et par les constitutions apostoliques qui n'ont fait que confirmer les décrets du Concile et il n'appartient ni au gouvernement, ni à l'évêque d'y rien changer. Ils n'ont ni à approuver, ni à désapprouver les statuts des ordres religieux, du moment que le Saint Père les a revêtus de son approbation souveraine. C'est donc là un empiètement intolérable du pouvoir civil sur les prérogatives du Saint-Siège...
HUYSMANS, L'Oblat, t. 2, 1903, p. 79.
Siège apostolique. Lieu où siège le pape, évêque de Rome, et où il exerce l'autorité suprême sur l'Église catholique. Synon. Saint-Siège :
7. Va, mon fils! Fuis dans l'ombre, et traverse les monts.
Pour ton Dieu qu'on blasphème et pour l'âme de l'homme,
Sans trêve, ni répit, marche tout droit sur Rome;
Va, ne crains rien. Secoue avec un poing puissant
Le siège apostolique où sommeille Innocent;
Allume sa colère aux flammes de la tienne;
LECONTE DE LISLE, Poèmes tragiques, Hiéronymus, 1886, p. 94.
Chambre apostolique. Tribunal qui connaît des affaires relatives au domaine ou au Trésor du Saint-Siège :
8. Un jour que j'étais allé voir seul ce qui reste du musée et de la bibliothèque du Vatican, j'y trouvai l'abbé Marini, autrefois archiviste ou garde des archives de la Chambre apostolique, homme assez savant dans les langues anciennes, mais surtout fort versé dans la science des inscriptions, dont il a publié des ouvrages estimés.
COURIER, Lettres de France et d'Italie, 1799, p. 663.
Délégué apostolique. Représentant du Saint-Siège sans caractère diplomatique.
Lettre apostolique. Document émané de l'autorité du pape (bulle, bref, motu proprio, signature de cour de Rome).
Nonce apostolique. Ambassadeur du Saint-Siège auprès d'un gouvernement :
9. La diplomatie a ses raisons que le cœur ne connaît pas : elle admet par exemple qu'un catholique, et surtout un prêtre, et plus encore un évêque, et par-dessus tout un cardinal, auraient mauvaise grâce à ne pas considérer comme légitime un gouvernement auprès duquel un nonce apostolique est accrédité.
MAURIAC, Le Baîllon dénoué, 1945, p. 430.
II.— Au fig.
A.— Rare. Qui ressemble à un apôtre :
10. Cette réunion ne manquait pas d'originalité. Les têtes vigoureuses de Benassis et de Genestas contrastaient admirablement avec la tête apostolique de M. Janvier; de même que les visages flétris du juge de paix et de l'adjoint faisaient ressortir la jeune figure du notaire.
BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, p. 143.
B.— Qui est relatif à la mission de propagation d'une doctrine, notamment religieuse. École apostolique. Institution secondaire destinée à la formation gratuite de futurs prêtres en pays de mission.
P. méton. Qui a les qualités de zèle, d'abnégation d'un missionnaire, d'un apôtre :
11. Avec un zèle vraiment apostolique, le révérend père Douillard poursuivait l'accomplissement de son œuvre : rétablir sainte Orberose dans ses prérogatives de patronne de la Pingouinie et lui consacrer, sur une des collines qui dominent la cité, une église monumentale.
A. FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, p. 334.
12. ... il y a l'idée anti-janséniste du travail méthodique et ascétique de la volonté, organe de créance; il y a la recherche d'une voie spéculative et pratique pour exercer une action sur les incroyants, il y a le désir apostolique de susciter dans l'âme de ses lecteurs une initiative, de leur faire tendre, à tous, les bras au libérateur.
BREMOND, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 4, 1920, p. 411.
13. ... Mgr Grente n'hésitait pas à dénoncer avec une tout apostolique violence « ces hommes qui se félicitent d'être pieux pendant qu'ils troublent et pervertissent les autres »
MAURIAC, Journal 3, 1940, p. 261.
Rem. Le mot a désigné les membres d'une secte d'hérétiques (cf. étymol.) :
14. Qu'est-ce que Bernard? C'est le premier abbé de Clairvaux. (...) il a terrassé Abeilard au concile de Sens, en 1140, et Pierre de Bruys et Henry son disciple, et une autre sorte de dévoyés qu'on nommait les Apostoliques; ...
HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 642.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — Adj. 1. XIIIe s. « d'apôtre » (AIMÉ DU MONT-CASSIN ds DELB. Rec. ds DG : La apostolique dignité); 1657 « (de l'Église) qui procède des apôtres » (PASCAL, Prov., 17 ds ROB. : Je n'ai d'attache sur la terre qu'à la seule Eglise catholique, apostolique et romaine, dans laquelle je veux vivre et mourir); 2. av. 1680 « qui appartient aux apôtres, qui est conforme à leur exemple » (PATRU, Plaidoyé, 16 ds RICH. 1680 : C'est un homme apostolique); 3. XVe s. « qui émane du Saint-Siège » (FROISSART, III, IV, 50 ds LITTRÉ : Il leur fit lire plusieurs lettres patentes apostoliques et imperiales noblement et authentiquement de plomb et d'or scellées); d'où fin XVe-début XVIe s. siège apostolique « Saint-Siège » (AUTON, Chron., B.N. 5082, f° 68 v° ds GDF. Compl. : Siege appostolicque).
Empr. au lat. eccl. apostolicus (du gr. « qui concerne l'envoi, la mission ») au sens 1, TERTULLIEN, Praescr. 32 ds BLAISE; au sens 2, CASSIANUS, Coll. 20, 12, ibid.; au sens 3, ST AUGUSTIN, Ep., 43, 7, ibid.; cf. DAMASE, Carm., 35, ibid.
STAT. — Fréq. abs. littér. :235. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 483, b) 230; XXe s. : a) 374, b) 238.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — Foi t. 1 1968. — MARCEL 1938. — Pol. 1868. — Théol. cath. t. 1,2 1909.

apostolique [apɔstɔlik] adj.
ÉTYM. XIIIe; du lat. chrét. apostolicus, grec apostolikos, de apostolos. → Apôtre.
Relig. et courant.
1 Qui vient, qui procède des apôtres. || Doctrine, tradition apostolique. || Le siècle apostolique, les temps apostoliques. || L'Église catholique, apostolique et romaine.
1 Je n'ai d'attache sur la terre qu'à la seule Église catholique, apostolique et romaine, dans laquelle je veux vivre et mourir.
Pascal, les Provinciales, 17.
2 (Av. 1680). Qui appartient aux apôtres, ou qui est conforme à leur mission, à leur exemple ( Apostolicité). || Mission apostolique, celle des apôtres, et, par ext., celle du prédicateur de la foi. || Chaire apostolique. || Vie, zèle apostolique.
2 Il lui demande sa mission apostolique pour travailler à l'héritage de Jésus-Christ (…)
Patru, Plaidoyer III, in Richelet.
3 (…) pour venir entendre avec le peuple la parole de Dieu annoncée par cet homme apostolique.
La Bruyère, les Caractères, XV, 5.
4 (…) il est dans son genre ce qu'étaient dans le leur les premiers hommes apostoliques.
La Bruyère, les Caractères, XV, 26.
5 Ces deux vertus jointes ensemble qui font le tempérament d'un homme apostolique, ont été le caractère de Saint-Ignace.
Fléchier, Panégyriques, II, 202, in Littré.
6 S'il avait la fermeté d'une vertu vraiment apostolique, il la tempérait par les grâces d'une inépuisable indulgence.
Balzac, les Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 487.
3 (XVe). Qui émane ou dépend du Saint-Siège. || Bref (2. Bref), lettre apostolique. || Abréviateur apostolique. || Délégué, nonce apostolique. || Bénédiction apostolique. || Constitutions apostoliques : recueil promulgué par le pape, réglant la discipline et les cérémonies de l'Église. || Siège apostolique : le Saint-Siège.
7 Dans la cour du Quirinal le pape avait rencontré les Napolitains ses oppresseurs; il les bénit ainsi que la ville : cette bénédiction apostolique (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. IV, I, p. 168.
Notaire apostolique : notaire qui, dans chaque diocèse, était autorisé à rédiger les actes en matière ecclésiastique.
DÉR. Apostoliquement. — V. Apostolicité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apostolique — APOSTOLIQUE. adj. des 2 g. Qui vient des Apôtres, qui procède, des Apôtres. Doctrine Apostolique. L Église Catholique et Apostolique. Tradition Apostolique. Mission Apostolique. Le Saint Siége Apostolique. f♛/b] On dit, Une vie Apostolique, un… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apostolique — Apostolique. adj. de tout genre. Qui est, qui procede des Apostres. Doctrine Apostolique. l Eglise Catholique & Apostolique. Tradition Apostolique. Mission Apostolique. A l Apostolique. adv. A la maniere des Apostres. Vivre, prescher à l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • APOSTOLIQUE — adj. des deux genres Qui vient des apôtres, qui procède des apôtres. Doctrine apostolique. L Église catholique et apostolique. Tradition apostolique. Le saint siége apostolique.   Mission apostolique, La mission des apôtres ; et, par extension,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Apostolique — Apôtre Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • APOSTOLIQUE — adj. des deux genres Qui vient, qui procède des Apôtres. Doctrine apostolique. L’église catholique et apostolique. Tradition apostolique. Mission apostolique, La mission des Apôtres et, par extension, Celle de quiconque travaille à la propagation …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • apostolique — (a po sto li k ) adj. 1°   Qui procède des apôtres. Doctrine, tradition apostolique. Le saint siége apostolique. Mission apostolique, la mission des apôtres. 2°   Qui tient des apôtres. Vie, zèle apostolique. •   Que par une règle inviolable,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • apostolique — adj. APOSTOLIKO, A, E (Albanais, Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Eglise neo-apostolique — Église néo apostolique Pour les articles homonymes, voir ENA et Ena. L Église néo apostolique (ENA) est un culte protestant millénariste fondé en 1863, d une dissidence de l Église catholique apostolique après la mort des premiers apôtres.… …   Wikipédia en Français

  • Église néo-apostolique — Pour les articles homonymes, voir ENA et Ena …   Wikipédia en Français

  • Vicariat Apostolique de Saint-Pierre et Miquelon — Vicariat Apostolique des Îles Saint Pierre et Miquelon [[Image:{{{image}}}|150px|Image de Vicariat Apostolique des Îles Saint Pierre et Miquelon]] Type de juridiction vicariat apostolique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.